browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Angela Luce / Carmen Sevilla / Carmen Silva / Delia Boccardo / Gabriella Andreini / Gianna Serra / Mara Cruz / Mercedes Alonso / Tania Alvarado / Teresa Gimpera / Pamela Tudor / Igli Villani

Posted by on 14 novembre 2014

ACTRICES ITALIENNES & ESPAGNOLES de second plan DES ANNEES 1960-70

 Angela Luce
(3 décembre 1938)


Napolitaine ayant flirté avec tous les genres cinématographiques dans son pays dans les années 60 : aventures, polar, thriller, drames, comédies et érotiques, LE DECAMERON, HOMO EROTICUS… et aussi les westerns : Per qualche dollaro in meno (1966), Le spécialiste (69) avec Johnny Hallyday, elle se retire du métier en 2005.
Dans MALIZIA


Carmen Sevilla (16 octobre 1930)


Actrice, danseuse gitane et chanteuse espagnole qui devint célèbre en jouant dans l’opérette filmée LA BELLE DE CADIX avec Luis Mariano. Elle fut une icône sensuelle sous le franquisme. Comme la Mexicaine Sara Montiel, aussi belle et talentueuse qu’elle, elle interprétait idéalement les brunes exotiques au cinéma. Elle incarna Marie Madeleine dans la superproduction LE ROI DES ROIS.



Carmen Sevilla au Ed Sullivan Show :


Carmen Silva


1972 : Comment faire cocu tous les maris jaloux
1974 : La mano che nutre la morte
1975 : La maison de l’exorcisme
1975 : Trinita, une cloche et une guitare


Delia Boccardo (29-1-1942)

Celle qui incarnait en 1966 un des grands espoirs du cinéma italien démarre dans le cinéma transalpin sous contrat avec Dino de Laurentiis à 18 ans. Premiers pas dans le western-spaghetti Trois pistolets contre César (Tre pistole contro Cesare) (1967), suit une carrière internationale avec L’INFAILLIBLE INSPECTEUR CLOUSEAU (1968) ; même si elle n’atteint pas la popularité d’une Rosana Schiaffino, elle va donner la réplique aux plus grands : Franco Nero dans les poliziesco EXECUTIONS (1969) de Romolo Guerrieri et LE TEMOIN à ABATTRE (1973), Charles Aznavour  (THE ADVENTURERS, 1970), Britt Ekland (LES CANNIBALES, 1970), Nino Manfredi (MIRACLE à l’ITALIENNE, 1971).
Elle a le premier rôle féminin d’un second western en 1972 : Padella Calibro 38 avec Keenan Wynn, elle est Marie Madeleine dans le téléfilm THE DAY THE CHRIST DIED (1980), on la voit ensuite dans des films d’horreur, érotiques (APHRODITE, 1982), elle est Athena dans HERCULE (1983) avec Lou Ferrigno, et puis essentiellement à la télévision.
Elle a posé nue en 1982 pour l’édition italienne de Playboy.

Alan Arkin, Delia Boccardo (L’INFAILLIBLE INSPECTEUR CLOUSEAU)

 

delia boccardo


Gabriella Andreini (Gaby B. Andrews) (16 avril 1938 à Naples)

Belle panthère italienne vue dans des comédies des années 60-70 comme TOTO CONTRE MACISTE, et deux westerns : Zorro il ribelle en 1966 et Si ce n’est toi, c’est donc ton frère (1975).

 ————————————————-

Gianna Serra


Miss Italie 1963, Gianna Serra est cover-girl et actrice, notamment dans les westerns :
Du sang dans la montagne (The hills run red) (1966)
3 pistole contro Cesare (1966)


Mara Cruz (24 mars 1941 à Madrid)


Maria Isabel Palomo Gonzalez est apparue dans plusieurs westerns italo-espagnols des années 60 :
Duelo en la canada (1959) de Manuel Mur Orti
Les frères Dynamite (1965) de Gianfranco Parolini
Le triomphe des sept desperadas (1966) de Gianfranco Parolini
Deux croix pour un implacable (1967) de R. R. Marchent
Los siete de Pancho Villa (1967) de José Maria Elorrieta

 


Mercedes Alonso
(9 août 1940)

Actrice-paella

Née Maria de las Mercedes Alonso Gomez à Santander, cette actrice espagnole a démarré à la fin des années 50 dans des comédies en Espagne et en Italie, ayant parfois la tête d’affiche (MARGARITA SE LLAMA MI AMOR en 1961).

Mercedes Alonso a eu le premier rôle féminin dans trois westerns des années 60 : Les hors-la-loi de Casa Grande (64) avec Alex Nicol, Les pistoleros (1964) avec George Martin et Le fils de Jesse James (1965).

Elle s’est consacrée à la télévision dans les années 70, mais on l’a revue dans des long-métrages comme AU BONHEUR DES CHIENS (1990) avec Peter Ustinov, sa dernière apparition est dans un téléfilm de 2003.

 

Affiche italienne de Les Pistoléros


Tania Alvarado

Django défie sartana

MORT d’UN BUREAUCRATE (1966)
Django sfida Sartana (1970)
LE CORSAIRE DES SEPT MERS (1970)
Creuse ta tombe Garringo, Sabata revient (1971)
La caza del oro (1972)

Fernando Sancho, Tania Alvarado


Teresa Gimpera
(21-9-1936)

Cette actrice espagnole débuta comme modèle pour des spots publicitaires avant de tourner dans des films espagnols, français et italiens. Elle incarnait dans les westerns :
Evelyn dans Wanted le recherché (1967)
Jane dans 20.000 dollari sporchi di sangue (1969)
Miss Adams dans La charge des diables (1973)
Caroline dans Les pétroleuses (1971)


Pamela Tudor (Priscilla Drake)

Pamela Tudor

Westerns avec Pamela Tudor (ses rôles)

Ann Sullivan dans La frontière de la haine (1965)
Sarah dans 100 000 dollars pour Lassiter (1966)
Ingrid dans La morte non conta i dollari (1967)

Steffy dans Les vautours attaquent (1967)

Adios caballero (1968)
Esther dans Sartana dans la vallée des vautours (1970)


Igli Villani
(26-9-1944)

Elle n’a tourné que trois films, et fait la Une des magazines en 1969-70 (ci-contre Cinérevue) : dont La loi de la violence (1969), un western italo-espagnol avec Giorgio Cerioni. Une météorite du cinéma, donc.

avec Lando Buzzanca dans Nel Giorno del signore

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *