browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

L’or et l’amour (La randonnée fantastique) (Great day in the morning) / Raymond Burr

Posted by on 11 mai 2014
L'or et l'amour

(janvier 70 cinérevue

L’or et l’amour (La randonnée fantastique) (Great day in the morning)
De Jacques Tourneur (1956) ***

D’après le roman de Robert Hardy Andrews

1861. Le joueur de cartes sudiste Owen (Robert Stack) arrive à Denver, pour diriger un hôtel qu’il a acquis. Deux femmes tombent amoureuses de lui, Ann Merry (Virginia Mayo) et Boston (Ruth Roman)

Et avec Alex Nicol, Raymond Burr, Leo Gordon, Regis Toomey, Carleton Young, Donald McDonald, Peter Whitney, Dan White, Lane Chandler, Kermit Maynard, Cap Somers,

Bon petit western de série de la RKO du Français Jacques Tourneur (c’est son dernier western). Le second couteau Raymond Burr (PERRY MASON), dans le rôle particulièrement odieux d’un propriétaire de saloon, dame le pion aux vedettes, Robert Stack (LES INCORRUPTIBLES) dans un rôle assez cynique affiche une décontraction semblable à un Randolph Scott.

Les producteurs auraient pensé à Richard Burton ou Robert Mitchum pour tenir son rôle, et à Shelley Winters et Grace Kelly pour les rôles des aventurières la brune Boston et la blonde Ann. Le western aborde le thème du financement de la guerre par Sudistes et Nordistes qui veulent s’emparer chacun de l’or du Colorado.

Un des moments forts du film est une partie de cartes entre Burr et Stack, sous l’œil de l’entraîneuse jouée par Ruth Roman. Belles images en superscope et technicolor et aussi pour les scènes obscures, où on reconnait le style de Tourneur.

Image

pan pan !!

Image

rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

Image

Mayo de bain

Burr… relan d’as


Raymond Burr (21 mai 1917/12 septembre 1993)


Raymond Burr est entré dans la légende en campant l’assassin de FENÊTRE SUR COUR d’Hitchcock, avant d’apparaître dans de nombreux films noirs et devenir une vedette populaire du petit écran dans la série PERRY MASON.
Il a commence à travailler dans un ranch du Nouveau-Mexique, puis comme shérif, vendeur de photos, chanteur dans un club, et sert dans la Marine pendant la guerre ; blessé à Okinawa, il débute comme acteur dans SAN QUENTIN en 1946.
Parmi les westerns qu’il a tournés, une de ses meilleures compositions demeure celle du propriétaire de saloon de L’or et l’amour avec Ruth Roman.

Le traître du Texas : avec Robert Ryan


Ses autres westerns
:
La loi de l’Arizona (1947) de William Berke
La cité de la peur (1948) de Sidney Lanfield
New Mexico (1951) de Irving Reis
Le traître du Texas (1952) de Budd Boetticher
Thunder Pass (1954) de Frank MacDonald
Passion (Tornade) (1954) d’Allan Dwan
L’homme traqué (1955) de Ray Milland
L’or et l’amour (1956) de Jacques Tourneur
Secret of treasure Mountain (1956) de Seymour Friedman
Colorado (1979) Feuilleton avec Robert Conrad
L’or du sud (Love’s savage fury) (1979) Téléfilm de Joseph Hardy
The misadventures of sheriff Lobo (1979) Série
Showdown at William’s creek (1991) de Allan Kroeker

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *