browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

2069 : une odyssée spéciale (2069 : a sex odyssey) / La fille au sexe brillant (Shining sex) / Sumuru, la cité sans hommes

Posted by on 18 septembre 2014

2069 : une odyssée spéciale (2069 : a sex odyssey) (Sex charge) (Ach jodel mir noch einen – Stosstrupp Venus blast zum Angriff)
Germano-autrichien de Georg Tressler(1974) **

5 femmes sexy de Venus sont envoyées sur Terre pour ramener des échantillons de sperme sur leur planète, sur laquelle il n y a pas d’hommes.

Avec Nina Frederik, Catharina Conti, Heidrun Hankammer, Alena Penz

 

Un film de la sexploitation, productions indépendantes à petits budgets, exploitation cinématographique de la révolution sexuelle,  en général subissant le classement X même si ce n’étaient pas des films pornographiques. Autres films de la SF érotique : KISS ME QUICK (1964), MANTIS IN LACE (68), BIZARRE, SECRETS OF SEXE (70), MEATBALL (72), FLESH GORDON (74)…

Alena Penz

 


La fille au sexe brillant (Shining sex)
Franco-heleveto-italo-belge de Jess Franco (1975 ou 77) ** 

Une stripteaseuse de cabaret est manipulée par deux femmes extraterrestres qui empoisonnent son sexe avec un virus et la transforment en prédatrice d’hommes.

Avec Lina Romay, Evelyne Scott, Monica Swinn, Jesus Franco

C’est une version érotico-fantastique du DIABOLIQUE Dr Z de l’Espagnol Jess Franco. Avec Evelyne Scott et Monica Swinn dans le rôle des extraterrestres, Jess Franco joue lui-même un docteur ; un film minimaliste, que Franco tourna en une semaine avec une bande sonore discrète de Daniel White. Il aurait tourné un remake en 1986 dans lequel le virus extraterrestre qui cause la mort à tous ceux qui couchent avec l’héroine est remplacé par le SIDA. Ce film a donc quelque chose de prémonitoire… La métaphore avec les maladies sexuellement transmissibles est en tout cas assez explicite et renvoie au thème de la « femme fatale – mante religieuse », vu dans maints thrillers.

Lina Romay et evelyn Scott


Sumuru, la cité sans hommes (Die sieben Männer der Sumuru) (The girl from Rio))Hispano-allemand de Jess Franco (1969) *** 


Le détective Sutton est envoyé en mission au Brésil pour retrouver une femme disparue. Avec sa malette pleine de dollars, il atterrit dans la cité futuriste de Femina, peuplée de femmes d’un genre nouveau. Menées par Sonanda, ces Amazones veulent asservir l’espèce masculine…

Elisa Montes

Avec Shirley Eaton, Richard Wyler, George Sanders, Maria Rohm, Marta Reeves, Elisa Montes

Entre espionnage et science-fiction, mâtiné d’érotisme, un Jess Franco des années 60, kitsch et nanar, mais bien réalisé et en très divertissant !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *